• JC Duval

L'épigénétique

Quand notre environnement et notre façon de vivre ont leur mot à dire sur la génétique.

 

«L'épigénétique est l'étude des changements d'activité des gènes — donc des changements de caractères — qui sont transmis au fil des divisions cellulaires ou des générations, sans faire appel à des mutations de l'ADN.» Wikipédia


L'épigénétique, c'est surtout cette idée que tout n'est pas seulement inscrit dans la séquence d'ADN du génome.

L’épigénétique est la modulation de l’expression des gènes en fonction de notre comportement quotidien et de notre environnement.


Notre manière de vivre joue un rôle sur l'activation ou l'inhibition des gènes.

L’alimentation semble être le facteur le plus important de modification de notre épigénome, nous sommes ce que nous mangeons. La pratique sportive, le stress, le plaisir éprouvé dans la vie, l'exposition à des éléments toxiques, voire le climat peuvent également modifier l'expression de nos gènes. Ces éléments combinés conduisent à la production dans le corps de molécules qui vont ouvrir ou fermer des gènes.


On sait aujourd'hui que les gènes peuvent être "allumés" ou "éteints" par des modifications chimiques qui ne changent pas la séquence de l'ADN. L'épigénome est l'ensemble des marques épigénétiques procédant à la méthylation de l'ADN ou encore à la modification des histones, c'est à dire l'ensemble des ARN non codants et autres molécules régulant l’expression génique d'une cellule.

Les modifications épigénétiques restent en mémoire grâce à des marqueurs stables et héritables au cours des divisions cellulaires. On peut prendre l'image du morceau de scotch qui viendrait cacher le gène à inhiber. L'ARN polymérase chargée de la transcription d'un gène, vient lire l'ADN en un endroit nommé "promoteur", mais si ce dernier n'est pas accessible le gène ne pourra pas être transcrit.

Certaines "épimutations" seraient en cause dans diverses maladies humaines et dans le vieillissement.

Ces épimutations peuvent se produire par accident mais également comme nous l'avons vu, sous l'effet de facteurs environnementaux. Leur rôle est très activement étudié dans les maladies chroniques comme le diabète de type 2, l'obésité ou les cancers.


Transmission intergénérationnelle.


Sur certains végétaux - par exemple, la linaire commune - on a mis en évidence que des traits particuliers liés à l'épigénétique se répètent sur plusieurs générations tout en restant réversibles.


Des recherches, qui elles ont porté aussi bien sur l’homme que sur l’animal, ont montré que des changements épigénétiques pouvaient également traverser plusieurs générations. Cela relève de l’exception plutôt que de la règle. Habituellement, il y a un nettoyage qui se fait entre les générations, mais on s’est rendu compte que des marques fortes pouvaient cependant traverser les générations.

Des études post-traumatiques sur des survivants de l'holocauste et sur des personnes ayant survécu à la guerre ou à la famine en Hollande à la fin de la seconde guerre mondiale, semblent confirmer la transmission épigénétique des symptômes à leurs descendants.

 

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus ...

C'est quoi l'épigénétique ? 2005 - Joel De Rosnay.

Michel Cymes - 2018 - RTL

 

Glossaire


• Génotype : Le génotype est le code génétique de tous les gênes d’un organisme. Cette constitution génétique influence nombre de ses traits.


• Phénotype : Le phénotype est l'ensemble des traits visibles ou observables d’un organisme, comme la couleur des cheveux. Le phénotype dépend du génotype mais peut également être influencé par des facteurs environnementaux.


• Allèle : Chaque individu a 23 paires de chromosomes homologues. Dans chacune de ces paires, un chromosome est issu de la lignée paternelle et un autre de la lignée maternelle. Une version d'un même gène est portée sur chaque chromosome, on parle d'allèle. Les allèles déterminent les traits visibles d'un individu en fonction de leur caractère récessif, dominant ou codominant. Si les allèles sont identiques, le gène est dit homozygote, dans le cas contraire il est dit hétérozygote.


Un facteur de transcription est une protéine nécessaire à l'initiation ou à la régulation de la transcription d'un gène dans l'ensemble du vivant. Il interagit avec l'ADN ou l'ARN-polymérase.


L’épigénome est l'état épigénétique de la cellule. Un génome peut être modifié de multiples manières pour donner des épigénomes différents.


L'épimutation est un changement des caractères d'un individu selon un mécanisme épigénétique, et non pas exclusivement génétique.


Les cellules souches

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout