top of page
  • JC Duval

Le déjeuner sur l'herbe

🎨 Qui donc a dit que le dessin est l'écriture de la forme ? La vérité est que l'art doit être l'écriture de la vie. Édouard Manet 1832-1883

 

Dans le déjeuner sur l'herbe, Edouard Manet s'inspire de deux oeuvres du début du XVIème siècle, deux oeuvres exposées au musée du Louvre, d'une part le Concert champêtre du Titien qui lui fournit le sujet, d'autre part Le jugement de Pâris de Raphaël qui fixe la disposition des personnages.

Cependant Manet met en scène une femme nue entourée de deux hommes habillés ce qui, contrairement aux deux peintres italiens, ne vient pas d'une quelconque inspiration mythologique ou allégorique. L'agencement apporte même à ce rendez-vous bucolique, un caractère un tantinet grivois. Manet s'en amusait d'ailleurs, surnommant sa toile "La partie carrée".

Mais le style et la facture du tableau choquèrent le public tout autant que sa composition. Manet laisse tomber les habituels dégradés pour des contrastes violents. Les personnages sont campés dans un décor boisé plus esquissé que peint, dans lequel toute perspective est ignorée et toute profondeur absente. Le peintre ne respecte aucune des conventions établies et il impose une liberté nouvelle en traitant le sujet et sa représentation à sa convenance.

Avec cette peinture exécutée au milieu du XIXe siècle, Édouard Manet devient véritablement le précurseur de l'art moderne.


Picasso - Déjeuner sur l'herbe - 1960

 

bottom of page