top of page
  • Photo du rédacteurJC Duval

Onde quantique

Nous aurons beau faire, nous ne connaîtrons jamais le repos, la douce immobilité des choses. Nous marcherons jusqu'au bout sur du sable mouvant.

Les boulevards de ceinture - Patrick Modiano

 

Nous ne percevons le monde qu'au travers des images qu'il veut bien nous restituer.

Notre regard interroge une réalité qui est supportée par, et qui émane de, l'infiniment petit, une réalité qui se cache derrière les images habituelles.


"La probabilité de présence des particules évolue comme une vague dans l'eau, comme une onde traversant l'Univers et dont on peut décrire le mouvement. Les lois de la physique ne décrivent plus le mouvement des corps mais celui de leurs probabilités." Alessandro Rousseau - les grandes lois de l'Univers

La physique quantique a révélé que la matérialité du monde est probabiliste. Avant toute mesure, la position ou la quantité de mouvement d'une particule ne peuvent pas être arrêtées de façon précise. Pour la position ou la vitesse d'une particule, ainsi que pour toute autre de ses grandeurs physiques, on ne peut que diagnostiquer les résultats de la mesure, ce en fonction de leurs probabilités d'apparition.

La quantique nous a également appris que pour toute grandeur physique, les probabilités liées aux résultats de leur mesure peuvent être modélisées par une fonction d'onde et qu'il existe un principe qui interdit de connaitre de manière simultanée et aussi précise que voulue, la position et la vitesse d'une particule, le principe d'indétermination.


Je vous laisse découvrir une vidéo qui se suffit à elle même.

Source Udiprod

Particules massives

Plus une particule est massive, plus la fonction d'onde, tant au niveau de la quantité de mouvement que de la position, est resserrée et plus il devient alors prévisible de connaitre la position qu’aura la particule au moment de la mesure. D'ailleurs après la mesure, la réduction du paquet d'onde devient à peine détectable.

Comments


bottom of page