• JC Duval

Renée Dunan

'Il faut oser, car la morale est ailleurs que là où on l’imagine'

Renée Dunan

 

Renée Dunan est une écrivain, critique littéraire redoutée et poétesse des années folles.


Education religieuse, dadaïste de la première heure, surréaliste, féministe, anarchiste, naturiste, pacifiste... à ses heures, admiratrice de Sade. C'est un personnage haut en couleurs brûlant sa vie par les deux bouts avant de disparaître mystérieusement.

La morale n'est qu'une interprétation - ou plus exactement une fausse interprétation - de certains phénomènes. Friedrich Nietzsche

Il existe très peu de publications sur Renée Dunan. Ce que l’on sait, d’après les écrits signés de son nom ou de ses nombreux pseudonymes, c’est qu'elle veut jouir de sa liberté, s’émanciper, assumer sa liberté sexuelle. Réaliste, elle n’hésite pas à dépeindre dans ses écrits des portraits sans détour et pose un regard très lucide voire cynique sur la société.

 

Le Parisien

'Qui n'a poussé la porte d'un club libertin, n'est pas parisien' Un couple parisien

Dans le dernier hors série du Parisien consacré au 'Paris de la nuit', il y a un petit billet écrit par Melle Lapompe, qui serait un des nombreux pseudonymes empruntés par Renée Dunan.

De suite, son caractère transgressif vous sautera aux yeux ...

Hou, çà pique :)
 

Je trouve les années folles envoûtantes. Outre le fait que cette décennie a constitué un tournant dans le monde des sciences et de la physique en particulier, c'est une période d'intense activité sociale, culturelle et artistique qui a voulu oublier la grande guerre.

Une période insouciante et légère qui malheureusement se terminera par le crack boursier de 29 et sera suivie par une décennie sombre où montée des extrémismes et tensions internationales entraineront le monde dans la 2eme guerre mondiale.


Hot Honey Rag



Foujita

53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout