top of page
  • Photo du rédacteurJC Duval

Simultanéité ...

"Que sommes-nous, en effet, qu'est ce que notre caractère, sinon la condensation de l'histoire que nous avons vécue depuis notre naissance."

Durée et simultanéité - Henri Bergson - artiste, écrivain, philosophe (1859-1941)

 

Le temps dépend du référentiel dans lequel on se positionne et en relativité, la notion de simultanéité vole en éclats. A votre instant présent peut coïncider l'instant passé ou futur d'observateurs qui se déplacent par rapport à vous. Dit autrement, de leur point de vue 👀, certains des événements coïncidents à votre présent 🎬 peuvent être perçus comme des événements faisant partie de leur futur et d'autres de leur passé.

Le satut ontologique d'une réalité qui serait directement liée à la temporalité d'un instant est inexorablement remis en cause par la relativité. La réalité n'est pas définie dans l'instant 🛎 Pourtant, il paraîtrait assez naturel de penser que ce qui est, existe en fonction de notre instant présent, qu'en dehors de notre ici et maintenant le passé n'existe plus et le futur n'existe pas encore, mais la relativité nous force à revoir cette façon d'appréhender le monde.

Au niveau de la description physique du monde, il n'y a aucune nécessité ni même obligation à épingler un instant dans le passé, le présent ou le futur, cette temporalité est accessoire. Seul le cours du temps reste suffisant pour donner à nos histoires personnelles, un caractère irréversible.

Etienne Parizot a raison, la relativité est un réel bouleversement philosophique ou tout du moins devrait-il l'être.

Etienne Parizot au tableau

 

L'espace-temps de Minkowski. Il n'y a qu'un seul référentiel dans lequel les événements A, B, et C sont concomitants.

Comments


bottom of page