• JC Duval

Bobbi Jene Smith

"Vivre, c'est danser, j'aimerais mourir à bout de souffle, épuisée, à la fin d'une danse ou d'un refrain"

Joséphine Baker

 

J'avais déjà parlé de Bobbi Jene Smith et Or Schraiber dans un billet consacré à Avidan.


Bobbi Jene structure et articule ses chorégraphies autour d'histoires dans lesquelles elle explore le masculin et le féminin.

C'est une adepte de la danse Gaga, danse élaborée par le chorégraphe israélien Ohad Naharin, directeur de la Batsheva Dance Company, troupe dans laquelle elle a évoluée pendant une dizaine d'années.


L'opéra Garnier a invité Bobbi Jene Smith pour quelques représentations au mois de mars prochain. Pour ceux qui seraient intéressés, les billets seront en vente en octobre.


Lost horse

75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout