• JC Duval

Histoire de la terre - Episode 3

“La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre.” Sitting Bull

 

Ce billet présente brièvement les différentes ères géologiques de la terre.

 

Le précambrien

ou l'apparition des premières formes de vie


Le précambrien, l'ère la plus ancienne et aussi la plus longue de l'histoire de la terre, a duré pratiquement 4 milliards d'années.

La terre était beaucoup plus chaude. Les océans sont apparus très tôt, 150 millions année après sa formation.

Les 1ers fossiles permettent d'affirmer que la vie sur terre remonte à plus de 3 milliards d'années avec l'apparition d'organismes unicellulaires anucléés, les procaryotes.

Les cyanobactéries deviennent de plus en plus nombreuses. Elles enrichissent l'atmosphère en oxygène ce qui va permettre à de nouveaux organismes unicellulaires nucléés - les eucaryotes - de se développer.

 

L'ère primaire

ou la période des amphibiens


Au cours de cette ère qu'on appelle aussi paléozoïque, la plus grande partie de la surface du globe est occupée par les océans.

C'est l'émergence d'organismes multi-cellulaires, tels les céphalopodes et les poissons dans le règne animal, ou les fougères et les prêles dans le règne végétal.

Voici donc venu le temps des poissons, des amphibiens et des tout premiers reptiles. Oiseaux et mammifères ne sont pas encore nés.

De nombreux groupes de végétaux et d'animaux voient le jour, beaucoup d'entre eux ayant disparu depuis. Les forêts du primaire sont à l'origine des dépôts de charbon que nous exploitons aujourd'hui.

 

L'ère secondaire

ou le règne des dinosaures


L'ère secondaire, qu'on appelle aussi mésozoïque, se divise en 3 périodes : le trias, le jurassique et le crétacé.

Au cours du secondaire, la végétation présente des formes beaucoup plus nombreuses et plus complexes que celles du primaire. Les conifères envahissent les terrains secs. Le super-continent la pangée se divise en deux blocs : la Laurasie au nord (à l'origine de l'Asie centrale, l'Europe et l'Amérique du Nord) et le Gondwana au sud (à l'origine de l'Amérique du Sud, l'Afrique, l'Arabie, l'Inde et l'Antarctique). Ces deux blocs sont alors séparés par un océan appelé Téthys.

C'est l'époque des grands reptiles et des sauriens gigantesques que l'on appelle les dinosaures. Certains sont dotés de crocs énormes et de mâchoires puissantes. Ils sont la terreur du monde animal. C'est au cours du jurassique notamment que ces grands reptiles se singularisent par leurs variétés et leurs dimensions.

Ils colonisent les eaux, la terre et les airs.

Les oiseaux apparaissent pour la 1ere fois au jurassique avec l'archéoptéryx, le 1er oiseau connu. Ensuite viennent les 1ers mammifères, animaux qui allaitent leurs petits.

À la fin de l'ère secondaire, on assiste à la disparition des dinosaures. Une modification du climat semble en avoir été la cause. Selon certains, la terre serait entrée en collision avec une météorite dont l'impact aurait éjecté un énorme nuage de poussières rendant l'atmosphère opaque à la lumière solaire. Pour d'autres, des éruptions volcaniques seraient à l'origine de l'assombrissement de l'atmosphère. Au final, on assiste au refroidissement de la planète.

Cette crise majeure a été choisie par les géologues pour marquer la fin de l'ère secondaire et le début de l'ère tertiaire.

 

L'ère tertiaire

ou le règne des mammifères


L'ère tertiaire ou cénozoïque fut plus courte, elle dura soixante millions d'années. Pendant cette période, la terre connaît de grands changements dans la répartition des terres et des mers. On assiste à la formation de l'océan Atlantique et au soulèvement de l'Amérique centrale qui, en soudant le continent Nord américain à celui du Sud, forme une formidable barrière entre l'Atlantique et le Pacifique.

La Terre commence à revêtir l'aspect que nous lui connaissons aujourd'hui. En Europe, les Pyrénées, les Alpes, les Carpates se forment. Ces mouvements du sol sont accompagnés de violentes éruptions volcaniques.

L'évolution des mammifères au cours du cénozoïque est très rapide et ils affirment leur suprématie sur tout le règne animal. Ils sont de tout genre : à griffes, à ongles, à sabots, carnassiers et ruminants. Côté marin, gastéropodes et amphibiens sont légion.

La flore n'est pas en reste non plus et la plupart des espèces que l'on connaît aujourd'hui se concentrent dans les régions chaudes. Comme les zones tropicales et tempérées ne sont pas encore différenciées, les palmiers et les cocotiers grandissent aux côtés des chênes, des érables et des hêtres. Antilopes et chevreuils broutent dans les grandes plaines herbeuses.

Les 1ers primates de la fin de l'ère tertiaire annoncent l'arrivée du genre homo.

 

L'ère quaternaire

ou le règne des glaces et des hommes


L'ère quaternaire a commencé il y a environ 2 millions d'années.

C'est une époque marquée par les glaciations. À plusieurs reprises, les glaces recouvrent une grande partie des continents. A plusieurs reprises, l'hémisphère boréal se trouve enseveli sous une immense nappe de glace. Cette époque voit la mise en place de nos climats et la division géographique de la faune et de la flore actuelles.

Les périodes chaudes permettent le passage des espèces animales entre l'Asie et l'Amérique par le détroit de Béring alors que les périodes froides repoussent les espèces végétales et animales vers l'équateur.

À chaque glaciation, l'avancement et le retrait des glaciers modifient le paysage de la planète et les écosystèmes en place. Certaines espèces animales se retirent vers le nord et d'autres migrent vers les zones tropicales. Des espèces disparaissent.

Mais le fait marquant de cette période demeure l'apparition de l'homme et le début de la civilisation.


Episode 4

125 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout