• JC Duval

Kezako : Pourquoi le ciel est bleu ?


"Quand je n'ai pas de bleu, je mets du rouge" Pablo Picasso

 

Le ciel, observé de jour et par temps clair est vu bleu, même si l'air nous parait transparent. On a longtemps cru que la couleur bleue du ciel était due à la diffusion, - c'est-à-dire à la déviation de la lumière - par les poussières en suspension dans l'air. On pensait même qu'un air très pur sans poussière ne diffuserait pas la lumière. Aujourd'hui on sait que Rayleigh à la fin du XIX siècle, avait trouvé la bonne explication.

Le jour, le ciel est bleu.


La diffusion est principalement due aux molécules de l'air elles-mêmes.

L'atmosphère est éclairée par la lumière émise à la surface du soleil. La lumière du soleil est blanche, mélange de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Lorsque la lumière du soleil atteint une molécule de l'air - l'azote ou l'oxygène - elle est décomposée en différentes "couleurs". Chaque radiation, c'est à dire chaque "couleur" est absorbée par une molécule, puis réémise dans toutes les directions. La lumière réémise par chaque molécule vient encore et encore "heurter" les autres molécules de l'air et le même phénomène se répète.


Le bleu étant la couleur la plus diffusée par l'air, voilà pourquoi le ciel se teinte en bleu.

Autre conséquence, le soleil nous apparaît jaune, orange voire rouge. Qui n'a jamais contemplé un coucher de soleil aux couleurs flamboyantes ?

Quand la lumière traverse l'atmosphère elle perd du bleu et ce, en proportion de l'épaisseur traversée par les rayons lumineux. La couleur du soleil qui est naturellement blanche se décale vers le rouge.


Pour terminer, si nous vivions sur une planète dépourvue d'atmosphère, la lumière du soleil ne serait pas diffusée et l'on aurait un ciel noir, avec comme seuls objets lumineux le soleil et les étoiles, teintés d'une jolie couleur blanche. Comme ce que voient les astronautes dans leur station spatiale.


65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout