top of page
  • Photo du rédacteurJC Duval

Le bac coule

“Etudiants, étudiantes, ne vous présentez plus au bac, prenez le pont de Tancarville !”

 

👨‍🎓 J'ai passé mon bac dans les années 80. C'est loin, mais je me rappelle encore les heures passées, le nez dans les annales, à balayer les sujets des différentes épreuves en complément des prises de cours et des bouquins. A l'époque pas d'internet.

🌈 Epoque insouciante, époque lycée, qui se trouvait suspendue à ce fameux examen que tout le monde attendait et redoutait.

Nul doute qu'aujourd'hui les choses ont changé. Le bac … cool 😯

Pas tendre le jeune et fougueux Axel Arno


✧✧✧ Un monde de causes et de conséquences


📚 🧮 Les bases de l'apprentissage, la lecture, l'écriture, le calcul, ne sont plus acquises en primaire - j'ai toujours en mémoire la lecture dite "mixte" ou "semi-globale" enseignée à mes filles, un désastre … et je n'ose même pas imaginer la méthode globale.

Personnellement, j'ai appris à lire avec la méthode syllabique et même si j'ai sauté 2 classes, je suis entré en 6eme avec l'intime conviction de savoir lire, écrire, composer, compter, comme la majorité de mes petits camarades.

Aujourd'hui, j'ai l'amère impression que notre éducation nationale prend l'école comme un lieu d'expérimentation en sacrifiant des générations d'élèves. Aux derniers tests d'entrée en 6eme, 50% des élèves ne savaient pas combien de quarts d'heure il y a dans 3/4 d'heure et 30% des élèves avaient des difficultés pour lire correctement.

Et au collège-lycée, que dire du travail personnel qui désormais n'est plus exigible, l'effort n'étant plus une valeur reconnue. En corollaire, pour beaucoup d'étudiants, l'arrivée en cycle supérieur est souvent synonyme de catastrophe. Ne soyons pas surpris de retrouver dans le monde professionnel, certains de nos jeunes infoutus d'aligner deux phrases qui tiennent debout.

Bình luận


bottom of page