top of page
  • Photo du rédacteurJC Duval

Orwell ou Huxley ?

Bientôt entre la peste et le choléra, il n'y aura plus à choisir mais à guérir.

Peste et choléra. Patrick Deville

 
La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance. 1984. George Orwell (1903 - 1950)

Orwell est un chroniqueur et un auteur anglais surtout connu pour avoir publié deux romans, La ferme aux animaux et sa dystopie 1984 dans laquelle il crée le concept de Big Brother.

 
Il est impossible d’avoir quelque chose pour rien. Le bonheur, il faut le payer. Brave new world. Aldous Huxley (1894 - 1963)
Si les portes de la perception étaient purifiées, toute chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake (1757 - 1827)

Huxley est aussi anglais, principalement reconnu pour ses écrits comme Le meilleur des mondes, un bel ouvrage d’anticipation dystopique lui aussi, mais également pour ses essais comme Les Portes de la perception qui retrace ses expériences lors de la prise de drogues. Le livre inspirera d'ailleurs Jim Morisson pour le nom de son groupe.

 

Orwell a été l'élève de Huxley à Eton, mais les deux hommes ont des visions bien distinctes de la société de l'après guerre.


➤ 1984 décrit une Grande-Bretagne trente ans après une guerre nucléaire entre l'Est et l'Ouest, où s'est instauré un régime de type totalitaire. La liberté d'expression n’existe plus. Toutes les pensées sont surveillées et d’immenses affiches sont placardées dans les rues, indiquant à tous que 'Big Brother vous regarde'.


➤ Le Meilleur des mondes présente une société eugéniste, divisée en castes dont les individus sont conditionnés biologiquement et psychologiquement afin de garantir la continuité et la stabilité du système.


Ecrits il y a plus de 70 ans, ces deux romans trouvent un écho indéniable dans nos sociétés d'aujourd'hui, faits alternatifs, fake news, ultra-surveillance et j'en passe ...

Orwell et Huxley avaient déjà anticipé toutes les dérives de nos sociétés.

"Arrivera un moment où deux et deux font cinq, quand le dirigeant le voudra" 1984

Commenti


bottom of page