top of page
  • Photo du rédacteurJC Duval

Silence, on tourne !

Aux 4 coins du monde, il existe des femmes et des hommes parfaits …

heureusement que la terre est plate 🤞

 

Au début du 16eme siècle, à l'encontre du modèle géocentrique proposé par Aristote puis complété par Ptolémée, Nicolas Copernic présenta un modèle héliocentrique. Au 17eme siècle, cette théorie fut reprise et défendue par Galilée dont les observations et les réflexions l'amenèrent à remettre en cause le monde supra-lunaire, un lieu supposé divin, ce qui lui valut un procès retentissant avec l'église.

Modèles héliocentrique et géocentrique


Le mouvement apparent des planètes dépend du référentiel, mais regardez bien, indépendamment du modèle, la distance qui sépare les planètes reste la même.

Si on prend le modèle héliocentrique, plus simple et plus élégant, les orbites sont circulaires alors qu'avec le modèle géocentrique les planètes tournent sur des épicycles. Pour nous terriens qui sommes géo-centrés, ce modèle est conforme à notre point de vue, il nous permet entre autre d'expliquer le trajet rétrograde des planètes.

 

Les lois du mouvement des planètes


Johannes Kepler établit dès 1609 un modèle plus précis du système solaire. Il introduisit des orbites qui ne sont plus circulaires mais elliptiques admettant notre étoile comme un de leurs foyers.

Une ellipse est une courbe dont la somme des distances à deux points fixes, dits foyers, est constante

C'est également le contour de la figure formée par l’ombre d'un globe sur une surface plane

 

1ère loi de Kepler - les orbites


Les planètes parcourent des orbites planes et elliptiques autour du Soleil.

Le Soleil est l'un des foyers de l'ellipse

L'orbite de la terre est presque un cercle

 

2eme loi de Kepler - les aires


En des durées égales, une planète balaye des aires égales.

Sa vitesse varie donc en fonction de sa distance au Soleil. Mais pourquoi ?

On sait qu'en toute circonstance, un système dit 'isolé' conserve son énergie et à ce titre, la planète n'échappe pas à la règle. Quand la planète se rapproche du Soleil, son énergie potentielle se transforme en énergie cinétique. C'est comme quand vous lâchez une balle, elle va prendre de la vitesse en se rapprochant du sol. A l'inverse, quand la planète s'éloigne du Soleil, son énergie cinétique se transforme alors en énergie potentielle gravitationnelle. C'est comme quand vous lancez une balle en l'air, sa vitesse diminue jusqu'à ce que la balle retombe.

La vitesse d'une planète sur son orbite varie en fonction de sa distance au Soleil

 

3eme loi de Kepler - les périodes


Le carré de la période de l'orbite d'une planète est proportionnel au cube de sa distance moyenne au Soleil.

 

"La Terre est-elle immobile ?"

Source - Les idées froides

Comments


bottom of page