top of page
  • Photo du rédacteurJC Duval

Suisse Normande

« Oui, il y a des montagnes dans la région ! »

 

✧→ Je continue mon petit périple en Normandie …

Cette fois ci, nous allons passer en Suisse Normande, petit bout de pays coincé entre le bassin parisien et le massif armoricain. Cette petite région est traversée par le fleuve de l'Orne qui y a creusé son lit et mis à nu le plateau rocheux.

La Suisse Normande est parsemée de monts, dont certains culminent à plus de 300 mètres, quand même … Mais, rien à coté des 6000 mètres atteints par ce massif hercynien, il y a plus de 300 millions d'années.

A certains endroits, la campagne peut s'apparenter aux paysages suisses, mais l'appellation est avant tout mercantile. A la fin du XIX siècle, avec l'avènement du chemin de fer et le développement de la station thermale de Bagnoles de l'Orne située un peu plus au sud, on cherche avant tout à attirer les curistes et les bobos parisiens de l'époque.

Reste quand même que cette Suisse Normande est une belle région, sans chauvinisme aucun, c'est un bel écrin de verdure. Ici, le gris des granites se mélange aux verts des forêts et des prairies.

Pour preuve, le site de la Roche d’Oëtre est un des belvédères où on l'on trouve les plus beaux accords entre le végétal et la pierre.

Les roches d'Oëtre

Plus au nord, le site de Clécy propose des balades en pédalo et bien d'autres activités sportives comme le kayak ou l'escalade.

Clécy

Tout au sud, je me suis promené bien des fois du coté de Mesnil-Glaise. Au cœur de cette vallée, le château du même nom se dresse au sommet d'un éperon qui surplombe les boucles de l'Orne.

Le château de Mesnil-Glaise
Méandre de l'Orne

Pour clore cette visite, la vie dans ce bout de pays peut être rude, mais dès qu'un rayon de soleil pointe le bout de son nez, ce petit coin de Normandie devient vite un véritable petit coin de paradis.

Brouillard matinal
La brume se dégage à la pointe du jour
Coucher de soleil sur la Suisse Normande

コメント


bottom of page