top of page
  • JC Duval

Hallucinant !

Vous êtes un homme, une machine à fabriquer des images...

Génousie - René de Obaldia

 

Au sein des services informatiques, il y a quelques années encore, pour résoudre des problèmes spécifiques, on faisait appel aux seuls systèmes disponibles à l'époque, à savoir les systèmes experts. Dotés d'un moteur dit "d'inférence", ces systèmes permettent de reconduire le savoir-faire d'un expert humain, d'où leur nom. Mais l'augmentation de la puissance de calcul des ordinateurs, nous a fait entrer de plain-pied dans une ère nouvelle, celle de l'intelligence artificielle.

Au niveau de mon travail, la preuve est patente. Pour ne citer que ces deux cas d'usage, la supervision de nos services informatiques ou encore la surveillance de nos traitements et flux de données s'appuient désormais sur l'IA.

Alors, on a tendance à apparenter l'IA à tout ce qui tourne autour du machine learning ou apprentissage automatique en français. Et dans ce domaine, les algorithmes dits de deep learning ou apprentissage profond sont légion et sont chargés, à partir des données qu'on leur fournit, de tout simplement "apprendre".

Les algorithmes sont bien sûr conçus en fonction de ce qu'ils ont à apprendre, et ils effectuent par itération des essais qui sont sanctionnés par une bonne ou une mauvaise réponse. On dit que l'apprentissage est "supervisé". A titre d'exemple, à une "image de chat" ils devront apprendre à associer le mot "chat" et à une "image de fleur" celui de "fleur". Si vous vous baladez dans la campagne et voyez une fleur que vous ne connaissez pas, vous la prenez en photo et Google vous donne ses noms vernaculaire et scientifique.


Mais l'IA couvre également d'autres domaines et délivre un tas d'autres services, comme ceux fournis par une nouvelle classe d'objets, les IA dites génératives qui elles, contrairement au machine learning, ne sont pas des IA prédictives et ne fonctionnent pas sur le principe d'un apprentissage supervisé.


✦Les générateurs de texte les utilisent et le puissant GPT-3, réseau neuronal développé par OpenAI, peut générer des textes ou imaginer des histoires aussi complètes que pertinentes, à partir seulement de quelques mots.


✦Pour le son, on n'est pas en manque non plus. Les générateurs de musique ont fait leur apparition pour permettre de créer des mélodies en fonction d'un style musical donné. Les générateurs de parole existent aussi et, outre être capables de communiquer au travers du ténébreux langage naturel utilisé par les chatbots, ils permettent de créer des voix avec des intonations calquées sur celles des humains.


✦Et les tout derniers nés, je veux parler des générateurs d'image, sont avec leurs algorithmes de diffusion, à même de composer une image à partir d'une simple description. Et je dis 'composer' car le générateur ne part pas d'images existantes ni même de bribes d'images qu'il assemblerait, il crée une image de toute pièce.

C'est bluffant 😮 et des applis comme Dall.e, Stable Diffusion ou MidJourney pour ne citer que les plus connues, ouvrent le champ des possibles pour 'halluciner' une image. Le principe : on tape un texte et une image est alors générée.

On peut, comme je l'ai fait, demander le visuel d'un chien pilotant une Harley Davidson ou encore Mozart écoutant tranquillement ses concertos dans un casque audio ... On peut ainsi mélanger allègrement les styles et les époques en confectionnant des situations baroques voire totalement surréalistes.


Nul doute que d'ici quelques années, on pourra 'calculer' des objets plus vrais que nature et il deviendra de plus en plus difficile de différencier le naturel de l'artificiel, le 'vrai' du 'faux'.

Est-ce une image ou une hallucination ? Est-ce la toile du peintre ? Est-ce le livre de votre auteur préféré ? Etes-vous sûr que c'est la partition du compositeur ? Est-ce bien un humain au bout du fil ? That will be the question.

Reste à voir comment cette nouvelle forme "d'intelligence" sera employée, il ne faudrait pas qu'elle devienne une forme de bêtise naturelle …

 

Pour en savoir plus ...


David Louapre nous explique comment fonctionne une IA générative d'images

bottom of page