top of page
  • JC Duval

La Sainte Chapelle

La chapelle est tout simplement un véritable exemple de précision et de finesse architecturale.

 

Pour moi, ce monument est l'un des plus éclatants de Paris et curieusement il reste encore méconnu de beaucoup de parisiens certainement à cause de son emplacement et de son accès.

La Sainte Chapelle sur l'ile de la Cité


Au milieu du XIIIe siècle, Saint Louis fit édifier la Sainte-Chapelle au cœur de sa résidence parisienne, le Palais de la Cité. On était en pleine époque des croisades, et la chapelle fût conçue comme un reliquaire chargé de recevoir la soit disant couronne d’épines du Christ.

Le palais de la cité au début du XIV siècle


Ornée d’un ensemble unique de quinze verrières et d’une rose formant de véritables murs de lumière, la Sainte-Chapelle est l'un des joyaux de l'art gothique rayonnant français.

 

Le rez-de-chaussée ressemble à une crypte avec ses quartiers de voûtes bleu-roi fleuris de lis, ses branches d'ogives dorées et ses piliers peints comme cela se faisait à l'époque.

Rez-de-chaussée de la Sainte Chapelle avec son décor polychrome


Mais le clou du spectacle se situe à l'étage, au niveau de la chapelle haute. Une impression de légèreté et de fragilité vous envahit dès que vous entrez dans cette verrière. Les vitraux sont sublimes et mesurent près de 15 mètres de haut pour une surface totale de plus de 600 m², le tout maintenu en équilibre par des dentelles de pierre rehaussées de peintures et de dorures. La Sainte Chapelle est un véritable écrin de verre et de pierre qui a été ciselé pour recevoir la lumière et les couleurs.

Chaque vitrail raconte un passage biblique et la rose représente l'Apocalypse. Photos French Vadrouilleur

 
 

Vocabulaire - rose et rosace


Formellement, le terme de 'rosace' est réservé au décor sculpté, au dessin ouvragé en ornement sur une paroi ou un plafond, et le mot 'rose' à une baie en 'forme de fleur' souvent assortie de vitraux.

Rosace

bottom of page