top of page
  • Photo du rédacteurJC Duval

Le bal des seins nus

Couvrez ce sein que je ne saurais voir.

Par de pareils objets les âmes sont blessées,

Et cela fait venir de coupables pensées.

Tartuffe - Molière

 

En cette fin de 16ème siècle, la galerie du château de Chenonceau accueille pour son inauguration, un bal érotique assez osé. Lors de cette nuit de juin 1577, les servantes y circulent seins nus et les dames sont juste drapées d'un léger voile.

A l'initiative de Catherine de Médicis, cette réception vise avant tout à faire taire les rumeurs dirigées contre son 3eme et dernier fils, Henri III. En effet, le roi de France aime s'entourer d'une cohorte de mignons.

En ce beau banque, les dames les plus honnêtes de la cour, étant à moitié nues et ayant les cheveux épars, comme épousées furent employées à faire le service. Pierre de l'Estoile

Cette soirée tournera vite à l'orgie, mais il semble que le roi n'ait pas participé à ces bacchanales. Un coup d'épée dans l'eau pour Catherine de Médicis.

 

Une période trouble - les guerres de religion


🔔 En août 1572, le mariage du roi de Navarre, le huguenot Henri de Bourbon avec la soeur de Charles IX, la catholique Marguerite de Valois, est le prélude du massacre de la Saint Barthélémy.


Charles IX, interprété par Anglade, le futur Henri IV par Auteuil et la Reine Margot par Adjani.

 
Chenonceau

✧ Le château de Chenonceau a été offert par le roi Henri II à la belle Diane de Poitiers, sa favorite. Diane avait alors commandé à Philibert de l'Orme la construction d'un pont partant de la rive opposée de la rivière.

✧ Après la mort tragique du roi, sa veuve Catherine de Médicis récupère le château et transforme le pont de Diane en lieu de réception. La reine étant Florentine, elle s'est très certainement inspirée du Ponte Vecchio pour créer la galerie à double niveau qui enjambe le Cher.


La grande galerie

La longue galerie de 60 mètres

 

Chenonceau et Chenonceaux


Louise Dupin, propriétaire du château pendant la Révolution et grande amie des habitants de Chenonceaux, voulut faire un geste pour distinguer la royauté de la république.

☞ Elle aurait changé l'orthographe du château en supprimant le «x» final.


✧→ Acheté en 1913 par Henri Menier (les chocolats), le château demeure encore aujourd'hui la propriété de la famille.

Comentarios


bottom of page