• JC Duval

Le vide

Le vide, le néant, sont remplis de nos imaginations.

 

Au sens ordinaire, le vide est l'absence de toute matière. Le vide absolu reste cependant théorique car même dans les régions inter-galactiques les plus reculées il reste en moyenne une molécule/cm3 et dans les laboratoires on arrive au mieux à recréer un vide dans lequel il reste quelques milliards de molécules/cm3.


Dans notre vie quotidienne, le vide est souvent associé à un espace qui ne contient pas de matière, ni sous forme solide ou liquide. Quand vous avez bu votre verre, vous dites qu'il est vide bien que vous sachiez qu'il est rempli d'air. En alpinisme, on parle de "gaz" pour désigner le vide, le vide des grandes parois, celui qui donne le frisson ou le vertige, au choix.


Photo-montage de Klein se jetant dans le vide. Que chacun aille dedans comme dehors, circule, bouge, remue ou reste tranquille ...

Photo-montage de Klein se jetant dans le vide. Que chacun aille dedans comme dehors, circule, bouge, remue ou reste tranquille ...


Psychologiquement, on parle aussi de vide intérieur ce qui traduit soit une impression de manque, soit une quête de reconstruction.

 

La nature adore le vide


Jusqu'au XVII siècle, avant que Torricelli suivi de Pascal ne mettent en évidence la pression atmosphérique, on disait que la Nature avait horreur du vide ce qui permettait d'expliquer - à tort - pourquoi l’eau monte dans une pompe.


Mais en définitive, la Nature adore le vide ! Dès qu’elle voit une parcelle de vide, elle se jette dessus pour le dévorer. Le vide ne résiste pas, il se fait engloutir sans coup férir. Faites le vide dans un récipient, ouvrez le couvercle, l’air s’y engouffre avec délectation ...


Les Hommes, tout pareil, se jettent sur le moindre vide pour le remplir. Les pensées viennent combler le silence avec une redoutable avidité. Un champ est libre ? Aussitôt il est exploité. La peur du vide nous pousse à le remplir, à y apposer nos marques, tout cela pour conforter nos existences.

 

Le vide est-il vide ?


Si on limite le vide au domaine de la physique, la "classique" a admis son existence alors que la "moderne" le remet en cause.

Claude Aslangul - Le vide est-il l'absence de tout ?


En physique quantique, le vide n'est pas vide. C'est ce que l'on appelle les 'fluctuations quantiques'.

J'ai déjà abordé le sujet à propos des particules virtuelles.

Claude Aslangul - Le vide quantique c'est quoi ?


 

Le vide et le néant


Le vide caractérise un espace dépourvu de matière. Le vide est donc un état particulier de l'espace.

Le néant lui caractérise le 'non être', une absence totale d'existence ... ni matière, ni énergie, ni espace, ni temps, ni vie. Rien.


Comme se demandait Leibniz,

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

 

Source - Passion Astronomie


79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le spin