• JC Duval

Les couleurs

"La couleur est le plus beau trait d'union entre la science et l'art"

Bernard Valeur, Physicochimiste

 

La perception des couleurs est avant tout un phénomène biologique.

L'œil transforme les signaux lumineux reçus en signaux électriques. Le nerf optique transmet alors un message nerveux au cerveau. Le cortex visuel se charge enfin de "confectionner" une image.

La lumière se manifeste via des ondes électromagnétiques et l'œil les perçoit dans la gamme des longueurs d'onde dites visibles. Pour le genre humain, elles varient de 400 à 750 nm donnant une palette de couleurs allant du violet au rouge.


Spectre visible par l'homme

La cornée et le cristallin forment des lentilles convergentes qui projettent la lumière sur le fond de l'oeil. La rétine est tapissée de cellules photosensibles ou photorécepteurs, qui se divisent en deux catégories : des cellules sensibles à la couleur - les cônes - et des cellules uniquement sensibles à la clarté - les bâtonnets. Pour voir en couleur, il faut une certaine quantité de lumière pour "allumer" les cônes. S'il n'y en a pas assez, seuls les bâtonnets sont excités et nous voyons en gris.


Il existe 3 types de cônes, chaque type réagissant à une plage d'ondes particulière

• Au cours de l'histoire de l'humanité, notre vue a évolué pour s'adapter à notre environnement et pour couvrir au mieux nos besoins.

Nous avons trois types de cônes, chacun étant spécialisé sur une plage d'ondes bien particulière. Nos cônes sont avant tout sensibles aux trois couleurs dites primaires : le rouge pour la terre, le vert pour les feuilles et le bleu pour le ciel.

Le chien a seulement 2 types de cônes

• Pour une couleur nos cônes peuvent différencier environ 200 nuances, de la teinte la plus foncée à la plus claire.

• Théoriquement, en recomposant ou mélangeant les trois couleurs primaires le cerveau "voit" donc jusqu'à huit millions de couleurs (200x200x200) mais un être humain ne voit "que" un à deux millions de couleurs car il est rarement aussi performant dans les trois couleurs.

Norham Castle, Sunrise . William Turner 1775–1851
 

Un peu de physique quand même ...


• En fonction de la composition et de la forme des objets, certaines longueurs d'ondes de la lumière incidente, sont absorbées.

Ce sont les ondes réfléchies qui en fonction de leurs longueurs, donnent leur couleur aux objets.

• En fonction de l'éclairage, la couleur des objets peut être différente.

Eclairé par une lumière rouge, un objet habituellement vert en lumière naturelle est vu comme noir.

Un objet noir absorbe toutes les longueurs d'onde alors qu'un objet blanc les réfléchit toutes
 

"Science étonnante" - Qu'est ce qu'une couleur ?


 


95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Mon oeil