• JC Duval

Les demi-mondaines

💄 La courtisane a des vertus que la vertueuse n'a pas - et vice et versa.

 

Souvent parties de rien, les femmes surnommées les grandes horizontales se sont retrouvées à la tête d'hôtels particuliers grâce à l'appui d'hommes argentés - des industriels, des hommes politiques ou des nobles.


Pour gravir les échelons de la société, les grandes horizontales doivent être belles, intelligentes, coquines, et savoir tenir un salon. Ce sont des femmes d'affaires qui savent joindre l'utile à l'agréable. Surtout présentes à Paris, elles se font souvent connaître au théâtre ou dans de grands cabarets, comme aux Folies Bergère ou au Moulin Rouge.


Les protecteurs des demi-mondaines se promènent ouvertement à leur bras, Paris étant une ville où les mœurs libérales font partie de la vie sociale. Ils entretiennent ces femmes d’une beauté exceptionnelle en échange de leurs charmes, mais aussi pour s'afficher et montrer leur richesse.


Les demi-mondaines ont surtout exercé au second empire et ensuite à la belle époque.


Affiche de Mucha

Quelques noms prestigieux


• La Païva (1819-1884) - Hotel particulier sur les Champs Elysées

• Marie Duplessis (1824-1847) - La dame aux camélias - née à Nonant le pin

• Hortense Schneider (1833-1920), cantatrice

• Cora Pearl (1835-1886), courtisane née à Londres

• La Castiglione (1837-1899), maîtresse de Napoléon 3, espionne

• Valtesse de La Bigne (1848-1910), introduite par Offenbach

• Mata-Hari (1876-1917) danseuse et courtisane néerlandaise, espionne

• Eugénie Fougère (1861-1903), surnommée Nini

• Caroline Otero dite « La Belle Otero » (1868-1965), courtisane de la belle époque

• Liane de Pougy (1869-1950), danseuse et courtisane de la belle époque

• Marguerite Steinheil (1869-1954), Felix Faure ne s'en est pas remis ...

• Émilienne d'Alençon (1870-1945) comédienne et courtisane



 

Visites parisiennes


Philippe Brinas-Caudie en tenue

Avec humour, la grande histoire est racontée au travers de petites histoires bourrées d'anecdotes. Voilà un guide conférencier qui vous fera passer un bon moment en arpentant les rues des différents quartiers de Paris.

L'hotel particulier de la Païva est au programme de l'une de ses visites. Vous pourrez admirer le faste de cet hotel et au travers de l'histoire de sa propriétaire, découvrir les moeurs du second empire.

Pour rester dans le thème, un parcours des maisons closes les plus célèbres de Paris est également à son programme.

Mais bien d'autres histoires et endroits sont encore au catalogue des visites de Philippe.


Marie Duplessis


80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout